mon parcours spirituel

Sténo-dactylo de formation, voici mon parcours plutôt atypique et de parfait autodidacte !

 

Née dans une famille modeste, mes parents ont toujours travaillé très dur... petite dernière d'une couvée de six, très tôt, vers l'âge de 4 ans, je ne comprenais pas pourquoi les gens étaient tristes, pourquoi ils se mettaient en colère, pourquoi ils avaient peur de tout et de rien, pourquoi ils riaient si peu... De nature joyeuse, souriante et bavarde, je parlais à tout le monde, égrainant éclats de rire, amour et générosité naturellement, avec cette sensation d'être tantôt un lutin, tantôt une petite fée qui sème la joie avec sa baguette.

 

J'ai gardé très longtemps cette nature jusqu'à l'âge de 25 ans, où tout ce que je vivais n'était qu'expérience, passant d'un job à un autre, du secrétariat au commerce, de l'animation commerciale à l'animation radio... c'était chouette, je vivais en pleine liberté... trois mois ici, deux ans là... Cette instabilité pour certains était au contraire pour moi une source d'enrichissement et de développement de confiance en la vie : adaptation rapide à un nouveau travail, à de nouveaux collègues, à un lieu géographique... Je me sentais et me sens toujours bien partout !

 

A 27 ans, le rêve que j'avais depuis l'âge de 13 ans est remonté à la surface : celui de devenir chanteuse, de chanter pour tout le monde. J'avais pris des cours de chant pendant 5 ans et intérieurement, je me sentais poussée dans cette direction. Beaucoup de rencontres, de bonnes et automatiquement de moins bonnes notamment dans les maisons de disques, où on vous dit :

« bien-sûr, vous avez quelque chose dans la voix mais c'est pas ce qu'on recherche. Et puis, vous êtes trop petite, trop grosse, vous n'avez pas vraiment le profil »...

Et la petite fée en moi ne riait plus autant, car le rêve s'évanouissait.

Après plusieurs années où l'on m'a fait croire à de faux rêves, j'ai décidé de laisser ce monde du show-biz sans cœur dans sa majorité, pour devenir chanteuse malgré tout, parce que c'est ce qui m'appelait au fond de moi.

 

J'ai changé du tout au tout mon fusil d'épaule comme on dit, pour revenir à ce que mon papa m'avait appris de l'animation, que ce soit pour les mariages, les fest-noz... car en plus d'être ouvrier maçon, il était accordéoniste, autodidacte également. Mais quel talent et avec quelle facilité il créait une ambiance. Alors dans mon cœur et dans ma tête, toutes ces visions de l'enfance où il m'emmenait pousser la chansonnette et aussi les quatre années (de 14 à 18 ans) où j'ai été son batteur pour remplacer mon frère qui lui venait d'entrer dans un orchestre, sont ressorties de ma mémoire.

 

 

lire la suite sur l'autre page....

C'était en moi ! La Flamme de la Joie jaillissait à nouveau. Alors, j'ai entendu ma petite fée et mes anges gardiens dirent à mon cœur : « fonce, ta voie, c'est ta voix et nous sommes près de toi pour t'aider et de guider à te réaliser » ! Waouh !

 

C'est là que Noëlla est née, en octobre 1996... et oui, 20 ans de carrière en 2016...

Et la spiritualité dans tout ça, me direz-vous ? Elle est là...

Pendant toutes ces années, je me suis posée tant de questions,« qui suis-je ? 

D'où je viens, où vais-je  ? »

Je m'en pose encore « Pourquoi les humains sont-ils toujours en dualité pour ceci,

pour cela, en couple, en famille, dans le travail, dans la politique ? Pourquoi ne sont-ils pas plus doux, plus aimants envers les animaux, la nature, la Terre tout simplement ? »

Heureusement à ce jour, en y travaillant quotidiennement avec foi, confiance et courage, beaucoup de réponses m'ont déjà été accordées...

 

Le déclic s'est vraiment opéré en 1997 quand j'ai rencontré L'ange de ma vie lors

d'un diner-spectacle où je chantais bien évidemment.
L'inspiration a suivi avec une première chanson Retrouvailles  que vous pouvez écouter sur mon site et qui en dit plus long que tous les discours. Suivra un album complet « L'ange de ma vie »

reçu entièrement en inspiration jusqu'au chansons écrites à la suite de son départ vers les étoiles,

notamment Tu vis en moi.

 

D'autres chansons reçues de la même façon : « Et si Dieu ce sont les hommes », « Le droit de vivre », « Par manque d'amour »... ou encore « Hommes du feu, hommes de Dieu » hommage

aux Sapeurs-Pompiers et sauveteurs !

 

Tout s'est enchainé ensuite très vite, rencontres, stages spirituels, méditation, formations... et la rencontre décisive voilà déjà 5 ans avec Dorothée, channel guérisseuse karmique, maître-enseignante REIKI, porteuse maître-enseignante de toutes les Flammes Sacrées, et bien plus encore ! plusieurs autres stages et voyages initiatiques faits à ses côtés.

 

La chanson, l'animation restent ma voie principale...et le restera !

D'ailleurs c'est en toute humilité que je le confesse : au travers de ma voix, le Divin vous offre lors de nos rencontres festives, bénédictions, réconfort, amour, joie et compassion.

C'est pourquoi, si vous sentez un appel plus fort pour mieux vous connaître, pour recevoir de l'aide et transformer votre vie intérieure, vous avez à présent la possibilité de me rencontrer individuellement si cela est votre choix et si votre cœur, votre âme le demande.

Chacun, chacune entendra l'appel intérieur et je serai là pour vous accueillir, vous accompagnez, vous guidez.

 

De mon côté, je poursuis quotidiennement le travail sur l'ouverture de mon cœur pour vous aimez tous et toutes encore plus fort, dans le respect de qui vous êtes !

 

Avec tout mon amour et ma joie

 

Noëlla

Date de dernière mise à jour : 28/02/2016

×